La newsletter de la CGT qui vous informe de l'actualité des luttes du syndicat.
24 avril 2020
 
Newsletter Confédération Générale du Travail
 
 
1er Mai : pour le jour d’après je veux quoi ?
 
Enfin le déconfinement se profile à l’horizon. Nous ne savons trop quand il aura lieu, comment et dans quelles conditions.
Tout reste encore flou... Rien d’étonnant, deux mois que ce gouvernement entretient le flou.
 
Pourtant, le moral remonte
 
Vous imaginez sûrement : les repas de famille, les soirées entre amis, un petit verre de vin blanc bien frais en fin de journée sur une terrasse de café le soleil dans les yeux...
 
Mais quand c’est flou c’est qu’il y a un loup !
 
Les discours du gouvernement et du Medef ne fredonnent pas tout à fait le même air. Ils voudraient nous imposer de faire plus d’efforts, plus d’heures de travail, prendre moins de vacances.
Ils aimeraient bien nous faire payer la crise.
 
Peut-être imaginent-ils que tout va recommencer comme avant ?
Qu’ils vont pouvoir « profiter » comme avant sans se soucier ni des besoins de ceux qui travaillent, ni de la planète ?
C’est sans compter sur la mobilisation de ceux qui souhaitent que demain ne soit plus comme hier, ceux qui se mobilisent pour un monde juste, durable et solidaire.
 
Plus que jamais, ce 1er Mai sera l’occasion d’exprimer ce que nous souhaitons pour demain.
 
Saisissez cette de l’occasion pour afficher, sur les réseaux sociaux, sur votre balcon, votre fenêtre, sur les murs… votre revendication.
Participez à l’initiative : « pour le jour d’après je veux… » et signez la pétition.
 
 
1er Mai
 
1er Mai : Le jour d'après je veux quoi
 
Alors que le pays et le monde entier traversent une crise sanitaire sans précédent dans les mémoires modernes, la CGT se mobilise avec plusieurs associations pour défendre les plus précaires.
 
>
Crise sanitaire : la double peine des précaires
 
Une crise sociale de grande ampleur se profile, alors que l’économie tourne au ralenti depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19. Pour les travailleurs pauvres, les précaires, les étudiants et les travailleurs sans papiers ou non déclarés, la crise sanitaire est une double peine.
 
>
Culture - du sens aux actes
 
Un espace consacré à la culture sur le site CGT. Surprenant, non ? Pas vraiment. La CGT considère la culture comme un élément constitutif de ses valeurs, de son engagement… La faire vivre, la partager est, pour elle, un geste militant qui redonne du sens aux actes, qui rouvre des perspectives collectives.
 
>
 
Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, des mesures exceptionnelles ont été prises. Nous vous en rendons-compte ici.
 
 
Web TV
 
 
1er Mai 2020
 
 
Le 1er avril dernier, un article de Médiapart révélait, sous la plume de Laurent Mauduit, le contenu d’une note interne de la Caisse des dépôts, « commandée par l’Élysée » et consacrée au financement de l’hôpital public.
 
 
>
 
 
L’État a demandé à l’agence nationale des chèques vacances (ANCV) de ponctionner 30 millions d’euros sur ses réserves pour abonder le fond de solidarité mis en place pour les entreprises. Son conseil d’administration a majoritairement répondu favorablement à cette demande.
 
 
>
 
 
Avec la crise sanitaire, les salarié·e·s ont, plus que jamais, besoin d’une inspection du travail qui les protège. Un inspecteur du travail a été suspendu de ses fonctions, en attendant le lancement d’une procédure disciplinaire, pour avoir usé d’une procédure visant à contraindre un employeur du secteur de l’aide à domicile à revoir ses mesures de prévention du risque lié au Covid-19.
 
 
>
 
Facebook
 
Les 100 000 signatures de la pétition ont été dépassées
Pour signer, c’est ici
 
Suivez-nous
 
 
 
 
 
 
Cet email a été envoyé à syndicat.cgt@tdf.fr.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Confédération Générale du Travail.
 
 
 
© 2019 Confédération Générale du Travail